Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Rappel des consignes et questions particulières
Actions sur le document

Rappel des consignes et questions particulières

Informations importantes du SPF Santé publique

L’émergence du nouveau coronavirus (Covid-19) en Chine fait la une de l’actualité depuis plusieurs semaines. Bien qu’il s’agisse à l’origine d’un problème essentiellement localisé en Asie, l'impact est aujourd'hui plus grand pour l'Europe, notamment vu la situation actuelle en Italie.

C’est pourquoi nous avons pris l’initiative au SPF Santé publique, en collaboration étroite avec nos partenaires des Communautés et des Régions, de rassembler toutes les informations importantes.

Vous pouvez trouver facilement toute l’information sur le site web
www.info-coronavirus.be. Les « questions les plus fréquemment posées » sont régulièrement mises à jour sous la supervision d’un comité d’experts et de virologues. Via le site, les citoyens peuvent aussi poser leurs questions par mail et ils peuvent nous appeler au numéro d’informations gratuit : 0800/ 14 689.

Nous communiquons également constamment sur notre compte twitter (@SanteBelgique) et notre page Facebook sur tous les nouveaux développements et les mesures d’hygiène à suivre pour se protéger contre les virus (et donc aussi contre la grippe saisonnière).

 

Communication du SPF des Affaires étrangères

Depuis fin décembre 2019, une épidémie est en cours en Chine, principalement dans la province du Hubei, dont la capitale est Wuhan. Plusieurs cas ont été confirmés dans d’autres pays, principalement en lien avec des voyages depuis la Chine. La maladie est causée par un nouveau coronavirus 2019-nCoV et la situation évolue rapidement. Une contamination de personne à personne a bien lieu, mais plus d’informations sont nécessaires pour évaluer le risque. Pour tout voyage vers la Chine, ou d’autres pays atteints par le coronavirus, il est vivement conseillé de consulter régulièrement nos avis de voyage. Nous vous conseillons également de vous informer via l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Institut de médecine tropicale d’Anvers :

Site des Affaires Etrangères

En bref :

  • La maladie à coronavirus « COVID-2019 » (CoronaVirusDisease-2019) n’est PAS plus grave que la grippe.
  • Cette maladie est uniquement dangereuse pour les personnes à risque, notamment les personnes de plus de 65 ans et les personnes souffrant d’affections sous-jacentes graves. La maladie n’est pas dangereuse pour les autres personnes.
  • Les quarantaines ne sont PAS organisées en raison de l’éventuelle extrême sévérité de la maladie à coronavirus
    (cette maladie n’est PAS très sévère) !
  • Les quarantaines sont organisées car le but est d’éradiquer cette maladie ou de la confiner un maximum, en attendant la venue du printemps et de l’été qui ont pour effet d’affaiblir les virus respiratoires (grippe, corona...). De telles mesures ne sont pas prises pour la grippe – qui est pourtant tout aussi grave et qui fait beaucoup plus de victimes – car nous savons qu’il est impossible d’éradiquer la grippe.
  • Les principales mesures à prendre sont des mesures d’hygiène générale (hygiène des mains et de la toux), comme on le fait en prévention de la grippe et du rhume.
  • Il n’y a aucune preuve scientifique démontrant que le port d’un masque protège les personnes en bonne santé de l’infection.
  • Les personnes en bonne santé ne doivent PAS porter de masque, seules les personnes malades doivent en porter un.
  • Les masques sont réservés aux professionnels de la santé travaillant dans des établissements de santé à haut risque comptant potentiellement de nombreux malades (hôpitaux…).
  • Un patient SANS symptômes étant récemment revenu de Chine ou d’une autre zone de quarantaine ne doit PAS être testé au coronavirus. Demandez-lui de contacter son médecin traitant si des symptômes suspects apparaissent dans les 14 jours suivant son retour.
  • Il n’y a pas lieu de céder à la panique ni de prendre des mesures excessives. Ces mesures causeraient en effet davantage de dommages (économiques et en termes de santé publique) que le virus en lui-même.

Plus de détails via les liens suivants, des canaux d’information utilisés par le SPF Santé publique :