Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Culture / Personnages célèbres / Paul Depas
Actions sur le document

Paul Depas

 

paul depas.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paul Depas

1903-1998

Paul Depas est né en septembre 1903 à Warnant-Dreye, dans une maison où l'on vendait du charbon et est décédé en mars 1998 à Huy.

Il passe les premiers mois de sa vie à Liège où ses parents résident. Très vite, il rejoint avec sa mère et son frère aîné la maison des grands-parents maternels, dans son village natal. Ceux-ci, ni riches ni pauvres, auront comme principal souci le bien-être de cette petite famille. Félix Sohet et son épouse se montreront aussi très attentifs à l'éducation de leurs petits-fils.

A sept ans, il chante "Bouquet pour maman" et un an plus tard, il fabrique un violon avec une boîte
de cigares et de la corde. A dix ans, il interprète "Les petits soldats" et surtout "Les lunettes de
ma grand-mère".

Qu'il chante pour sa mère et sa grand-mère n'est sans doute pas dû au hasard ! Tentant de compenser l'absence et surtout l'indifférence du père, ces deux femmes l'entourent d'un amour profond.

Il rejoint alors le Collège Saint-Quirin de Huy où le préfet Piron remarque sa belle voix. Une fois l'âge requis, il entre à l'école normale de Huy pour devenir ce qui est sa vocation : "Maisse".

Entretemps, le virus théâtral l'a mordu. Il se rend régulièrement à Fallais où il fait ses premiers pas d'acteur à la société française "L'Estudiantine". Il apprend à manier le wallon à la société "L'Union" de Warnant.

Trois mois avant de décrocher son diplôme d'instituteur, il se rend au bal du printemps à Villers-le-Bouillet. Sur le chemin, il rencontre une délicieuse jeune fille, vêtue d'une robe couleur rouille. Il interroge son compagnon sur ce joli brin de fille qu'il aime déjà. Et au bal, à sa grande surprise, il aperçoit celle qui croit être une illusion : Zina !

Celle-ci a insisté auprès de ses parents, usant même du stratagème des larmes pour se rendre à son premier bal. Rapidement, il l'invite à danser une première fois, une seconde. Il faudrait persévérer, mais la demoiselle à un carnet bien rempli. Pourtant Zina annule toutes ses réservations et en fait part à Paul. Il lui livre alors son impression du moment : "Je pense que nous allons nous marier ensemble", à quoi elle rétorque : "Je partage votre avis." Ce coup de foudre a duré plus de 75 ans. En témoigne un petit bout d'étoffe couleur rouille que Paul Depas a gardé précieusement jusqu'à son dernier jour.

Instituteur à Viemme de 1923 à 1950, "Li Mêsse" comme l'appelaient familièrement les habitants, fut un animateur hors du commun. Auteur dramatique, il a composé livrets, musiques de comédies musicales et opérettes en trois actes (35 en français, 25 en wallon).

Sa première opérette, "Si prûmi bal", fut présentée initialement au "Trocadéro" de Liège qui la joua tous les jours, durant quatre mois, devant une salle comble. Elle a poursuivi sa route et figure encore au programme de sociétés dramatiques. Fondateur de la fanfare locale "Viemme Renaissance", il la dirigeait dans toutes les manifestations locales (processions, kermesses ...).

La plus grande réalisation historique régionale fut réussie à Viemme en 1930, à l'occasion du centième anniversaire de l'indépendance de la Belgique.

Une stèle a été dressée à Viemme en son hommage en 2015.