Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Faimes / Jumelage / Historique
Actions sur le document

Historique

Ambierle groupe
Rencontre 2015

 

Il était une fois...

La commune de Faimes, membre des "Communes d'Europe", recevait à ce titre un journal d'information. Dans ce périodique, il était fait mention d'une commune de la Loire qui souhaitait un jumelage avec une commune rurale de Belgique. Mis au courant, le Bourgmestre de l'époque, Jacques Dries, et le Secrétaire communal, Joseph Delchambre, prirent le taureau par les cornes et établirent un premier contact. Cela se passait en 1981.

Ce contact fut d'autant plus facile qu'une connaissance de nos anciens édiles communaux, monsieur Tillieux (alors greffier en chef au Tribunal du travail de Nivelles) était un habitué de l'endroit : il y passait régulièrement ses vacances.

Premières visites

Les premiers a être visités furent les français. C'est ainsi qu'une délégation faimoise, conduite par Jacques Dries et Madame de Marneffe (première présidente de ce jumelage), se rendit en France.

Du côté français, l'accueil fut chaleureux; un baptême de l'air a même été organisé en l'honneur des invités hesbignons. Au cours de cette première rencontre, la décision d'inviter une délégation ambierloise à Faimes fut prise. C'est dans le courant de la même année, que nos amis français nous rendirent la pareille.

Si l'accueil sur le sol français fut mémorable, du côté de Faimes, on fit en sorte qu'il en soit de même. C'est ainsi que pour rehausser l'importance de l'événement, Madame la baronne de Potesta les reçut en son château de Les Waleffes, qui comme chacun le sait, figure parmi les plus beaux joyaux du patrimoine hesbignon et de la province de Liège.

Cérémonies officielles

Après ces préliminaires, la date du jumelage fut fixée et les cérémonies officielles eurent lieu respectivement en avril 1982 à Ambierle et en mai, à Faimes. Lors de la cérémonie en France, une cinquantaine de Faimois, étaient du voyage. Ils furent tellement charmés par l'accueil reçu outre-Quiévrain, que dès leur retour à Faimes, leur enthousiasme débordant fit des émules.

Enorme succès

C'est à partir de ce moment-là que ce jumelage connut un énorme succès auprès de toute la population de Faimes. La preuve en est que lors de la cérémonie organisée chez nous, cette fois, la fête dura trois jours. Plus de 800 repas furent servis (dans le bâtiment des ouvriers communaux compte-tenu de l'espace nécessaire à un si grand nombre).

Ce furent des journées mémorables et inoubliables. Au cours de ces magnifiques journées, l’esprit festif prédominait et le côté culturel n’était pas oublié pour autant. Beaucoup de liens d’amitié virent le jour lors de ces rencontres.

La commune de Faimes peut s’enorgueillir d’avoir été parmi les premières communes de Belgique à jumeler avec une commune étrangère.

L’unité européenne a de tout temps été la préoccupation majeure de tous les comités qui se sont succédés depuis un quart de siècle. Notre commune et notre pays sont au centre de l’Europe. Il faut en être conscients et fiers ! 

Un nouveau comité est en place pour tenter d'assurer la relève mais pour que jamais ne s'éteignent ces liens d'amitié entre les deux communes, nous avons besoin de quelques jeunes animés par le même élan d’enthousiasme.