Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / LOISIRS / Tourisme / Patrimoine / Chapelles
Actions sur le document

Chapelles

Chapelle de Saives (Patrimoine de Wallonie)

Eglise Saives

Jadis, il y près de 1000 ans, s'élevait une chapelle romane avec une tour assez large bien caractéristique du type tour barlongue comme celles que nous pouvons encore voir à Aineffe.

En 1672, lors de la guerre franco-hollandaise, la chapelle et les dix-sept maisons du hameau furent détruites par le feu. La fureur guerrière avait eu raison de l'édifice.

C'est en 1754, 82 ans après sa destruction, que la chapelle est reconstruite. A cette époque, on construisait en brique dans la région, mais ici les pierres de l'ancienne église servirent à élever le soubassement.

Depuis 1980, la chapelle appartient à la commune de Faimes pour l'avoir acquise du Comte Guy van den Steen de Jehay pour le franc symbolique.

En 1987, la commune entreprend de restaurer la chapelle avec l'aide de la Communauté française, la Province de Liège et la Fondation Roi Baudouin en collaboration avec la Loterie Nationale.

Dans la nef, les six peintures "en grisaille" sur bois ont été restaurées à l'atelier de restauration d'oeuvres d'art de l'école nationale supérieure des Arts Visuels de la Cambre en collaboration avec l'Institut royal du Patrimoine artistique.

Ces six peintures représentent Saint-Lambert, Saint-Jacques, Saint-Roch, Saint-Hubert, Saint-Denis et Sainte-Madelberte (patronne de la paroisse de Celles).

Chapelle Saint-Blaise à Celles (Patrioine de Wallonie depuis 1988)

Saint-Blaise1

Son originalité est de posséder un petit clocheton en surplomb.

Elle est encadrée de deux tilleuls et son environnement verdoyant dégage une impression esthétique et poétique certaine.

La cloche de la chapelle ayant été détruite en 1672, il fut décidé d'ajouter un clocheton à la chapelle et la clochette qui y fut placée retrouva les usages et coutumes ancestraux en appelant son monde aux assemblées.

Saint-Blaise est spécialement invoqué en cas de maux de gorge et de poitrine, de maladies d'enfants, de croup, de coqueluche, de paralysie, de convulsions et même en cas de maladies de bétail.

Chapelle du Bon Dieu d'Ans à Celles (Patrimoine de Wallonie)

Bon dieu d'Ans

La chapelle du Bon Dieu D’Ans, protégée par deux tilleuls centenaires, est également appelée chapelle Notre Dame de Miséricorde.

Cette construction du XIXème siècle est, en raison de sa valeur esthétique, classée au Patrimoine wallon depuis 1992.

 


Chapelle Saint-Agrapha à Borlez (Patrimoine de Wallonie)

St agrapha

Construite en 1766, la chapelle attirait chaque année un certain nombre de pèlerins venant invoquer Saint-Agrapha, spécialiste des "maux
de ventre".

La bâtisse octogonale en brique peinte en blanc est coiffée d'un toit conique en ardoises et précède un petit cimetière privé. Un arc surmonte la porte et laisse apparaître l'inscription : " Bto agraphae Dant CarLler aC Maset Uxor".

Chapelle du Calvaire de la Motte à Les Waleffes

Calvaire Motte

Elevée à la fin du XIXème siècle au sommet de la Motte, cette chapelle est un modeste édicule en brique, de plan carré, accessible par une rampe droite.

Dédiée à Saint-Donat, représenté en soldat romain qui tient en main la palme du martyr et l'éclair de la foudre, parfois une épée. Saint très populaire en Hesbaye, il est invoqué contre la foudre et la grêle.

 

Chapelle Saint-Eloi à Borlez

Saint Eloi

La chapelle Saint-Eloi a été construite par le notaire Dejardin en 1841, en remerciement d’une grâce obtenue.

Protecteur des chevaux, du bétail et des récoltes, ce saint est le patron des orfèvres, des forgerons et des maréchaux-ferrants. Il est aussi invoqué contre les furoncles, l’épilepsie, les plaies aux jambes, les abcès, l’entérite et la maladie des yeux.

 

 

 

 

 

 

 

Chapelle Sainte-Pompée à Aineffe

Saint-Pompée

Cette chapelle, construite à l'ombre d'un superbe marronnier, date de la fin du XVIIIème ou du début du XIXème siècle. L'arbre est comme un prolongement de la magnifique drève de châtaigniers, classée, qui lui fait face et conduit au château d'Otreppe de Bouvette.

Saint-Pompée (ou Popée) est bien un saint "d'amon nosôtes", on ne le rencontre guère que dans le Pays de Liège. Il était le confesseur de Sainte-Ôde qui aurait érigé le premier sanctuaire à Amay dont la collégiale abrite la châsse et le sarcophage.

 

 

 

 

Chapelle du Calvaire du Grand Bon Dieu à Borlez

Calvaire du grand Bon Dieu

Datant de la fin du 19ème siècle et de plan semi-circulaire, la construction est en brique rouge et est surmontée d’un toit en ardoise surplombé d’une jolie croix en fer forgé.

Fermée par une grille, l’entièreté de la chapelle, dans toute sa sobriété, s’offre au regard du passant.

Le beau Christ en bois polychromé a malheureusement été volé
en 1997. Il a été remplacé par une grande croix de bois sur laquelle est fixé un petit Christ en métal.

 

 

 

Chapelle du Croupet (ou des Victoires) à Celles

Chapelle des Victoires Celles

Cette chapelle a été édifiée en 1877 par la
famille Godechal. 

Jadis, on y faisait la neuvaine de Saint-Donat au mois de mai. Très populaire en Hesbaye, ce saint est invoqué contre la foudre et la grêle.

Croupet signifie : une petite élévation de terrain recherché pour y établir des chapelles, des églises.


Chapelle Notre Dame de Lourdes à Borlez

Notre dame de Lourdes